18 Octobre 2021

Établir des objectifs sainement, pour mieux réussir!

Par Pascale Jean

Combien de fois as-tu essayé d’établir des objectifs de remise en forme ou même d’ordre personnel ou professionnel sans atteindre le résultat visé ? Est-ce qu'il t’est déjà arrivé d’être découragé et de sentir que tu reculais au lieu d’avancer vers tes objectifs ?

Si oui, ne t’en fais pas, tu n'es pas seule.

Ce n’est souvent pas par manque de détermination ou de constance qu’on n’y est pas arrivé. Souvent c'est simplement car nous avons de la difficulté à bien déterminer et à bien formuler nos objectifs afin qu’ils soient réalisables.

Aujourd’hui, je partage avec toi quelques astuces que j’ai découvert à travers mon cours de base en PNL (Programmation Neuro Linguistique). Ces trucs m’ont été très utiles, je n'ai pas le science infuse mais j’espère qu'ils pourront t’aider à ton tour.

Avant toute chose, il est intéressant de comprendre qu’il est important de définir nos objectifs avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Prenons un exemple, si tu demandes de l’aide afin de retrouver ton chemin et ce sans connaître ta destination, cela sera probablement plus difficile pour les autres de bien te guider et par le fait même te donner des directives claires.

En premier lieu, il faut donc identifier un objectif et ensuite prendre le temps de l'analyser afin d’évaluer si celui-ci est pertinent pour soi.

Afin que notre "souhait" devienne réalité, l'approche PNL propose plusieurs critères à mesurer et quelques questions auxquelles tu devras répondre pour évaluer si ton objectif est bien formulé et s’il est propice ou non pour toi.


1- POSITIF

Est-ce que ton objectif est formulé positivement ?
Ton objectif doit être formulé de façon positive. Notre cerveau n’enregistre pas la négation.
Ex : Si je te dis de ne pas penser au chiffre 9, à quoi penses-tu automatiquement? Le chiffre 9
Donc, se fixer comme objectif de perdre 20lbs, ce n’est pas bien formuler ton objectif, car ton cerveau focalisera toujours sur le fait que tu as 20lbs "en trop".

À la place, reformule ton objectif positivement. ‘"Je veux avoir un poids santé".

2- SPÉCIFIQUE

Un bon objectif est spécifique. Quand tu dis "je veux être bien dans ma peau", c’est vraiment trop vague. Remplace-le par "Je veux me sentir en pleine possession de mes moyens lorsque je m’entraîne". 

3- MESURABLE

Ton objectif doit être mesurable par rapport à ton propre système de perception. Ton système de perception c’est TA réalité. Cependant, il faut faire attention parce que ta réalité n’est pas toujours la bonne,  "la vraie vérité". Donc ici, on se rappelle d’être doux envers soi-même.

Ex : Je saurai que mon objectif est atteint quand je verrai? je ressentirai? je ferai? Etc.

4- ATTEIGNABLE

L’objectif se doit d’être réaliste uniquement pour la personne qui entreprend le changement. De plus, tu te dois de porter l’entière responsabilité de cet objectif. (Aucune autre aide extérieure)

Ex : Mon objectif est d’aller au gym tous les jours en covoiturage avec ma sœur.

Ici, tu n’as pas l’entière responsabilité, donc cet objectif pourrait ne pas être atteignable. Ce serait trop facile de blâmer sa sœur hihi. 

5- RESSOURCES

Tout bon objectif a besoin de ressources internes et/ou externes. En effet, plus tes ressources sont claires et précises, plus tu renforceras ta motivation à l’atteinte de tes objectifs.

Ex. : Je veux commencer à m’entraîner, mais je n’y connais rien.

Identifier les ressources : j’aurai besoin de quelques sessions avec un entraîneur afin de me familiariser avec les mouvements et les postures.Les ressources peuvent être humaines, personnelles, matérielles, financières. Il s’agit de bien les identifier pour visualiser ce dont tu auras besoin pour réussir.

6- TEMPS

Il est préférable de fixer ton ou tes objectifs dans le temps. Un objectif qui n’a pas d’échéance demeure intangible. C'est un rêve, un désir, un idéal…

7- ÉCOLOGIQUE

Un bon objectif dit écologique tient compte des bénéfices qui entourent cet objectif. On les appelle les bénéfices secondaires.

Par exemple, on peut se poser comme question: Est-ce qu'il y aura des conséquences à l'atteinte ou non de mon objectif? Est-ce qu'il s'en découlera un inconvénient pour mon entourage à l'atteinte ou non de mon objectif?

S’il y a des bénéfices et/ou des gains secondaires à rester dans l’état présent, ceux-ci peuvent bien certainement nuire à ton processus visant à atteindre tes objectifs visés.

De là, ce sera à toi de revoir, changer ou reformuler tes objectifs ou bien de reconnaitre si tu es prêt à assumer la perte de ces gains pour atteindre tes objectifs.

Ici, on met en lumière le fait de prendre conscience de nos choix.

Tu peux également te poser cette question: "Si je ne change rien à ma situation présente, jusqu’où cela pourrait-il me mener?
Lorsque tu es capable de t’imaginer le pire scénario, c’est plus facile de concevoir ce qui est réellement important pour soi donc d'établir quoi faire? quoi prendre ou laisser? quoi modifier? Etc.

8- RÉVISABLE

La dernière étape est de réaliser qu'un objectif "coulé dans le béton" n’est pas nécessairement un bon objectif.

Nos besoins changent à travers le temps et nous sommes en constante évolution. Ceci-dit, nos objectifs ont le droit eux aussi d'évoluer au fil du temps. Autorise-toi à réviser tes objectifs. Ils pourront se raffiner et être encore plus alignés à ce que tu veux réellement.

Pour terminer, je te propose quelques questions pour entamer ton processus.

Qu’est-ce que je désire ? (N’oublie pas, la réponse doit être positive, spécifique, atteignable et mesurable dans le temps)
De quelles ressources ai-je besoin pour atteindre cet objectif?
Quelle serait la première étape qui me rapprocherait de mon objectif?

Et voilà, j’ai fait le tour des critères, qui m’ont beaucoup aidé dans l'atteinte de mes objectifs!
Il suffit de t'écouter et de rester honnête envers toi-même. J’ai la certitude que tu réussiras à atteindre tous ce que tu désires.

Bon processus, et n’oublie pas de te faire confiance!